Mes débuts en yoga du rire

Après t’avoir partagé l’article du yoga du rire dans le tramway, je te proposais de te raconter comment j’en suis arrivé là !

Quel aventure et expérience riche, que je n’aurais jamais été capable de faire il y a quelques années.

Alors voici le début de l’histoire :

1 – Mes premiers pas avec le rire

J’ai fait des séances de yoga du rire pendant quelques mois, à une période de ma vie, où j’avais besoin de décompresser, déstresser.

Je me suis rendu compte que je ne riais pas assez dans mon quotidien.

Et pour cause, mon entourage trouvait que je n’avais pas d’humour.
Effectivement les « blagues à deux balles », sur moi ça ne fonctionne pas du tout.

Même devant des spectacles, c’est moyen, ça peut me faire sourire, mais rarement plus.

Alors là, une technique, où on n’utilise pas les blagues, c’est du rire « mécanique », je me suis dit je dois essayer.

Et c’était génial, mon rire pouvait s’exprimer, s’entendre, vraiment se libérer.

Et comme le cerveau ne fait pas la différence entre un rire réel et un rire simulé, il agit sur le corps de la même manière.

De toute façon, on commence en exercice de rire, et on finit toujours en vrai fou rire…

J’ai très vite ressenti les bienfaits de ces séances sur tout mon corps et sur mon humeur :

  • détente des organes en profondeur
  • décontraction des muscles, mais aussi courbatures au visage !
  • relâchement de toutes les tensions de ma journée
  • le sourire se fait plus facilement au quotidien
  • le rire s’exprime plus oralement
  • il est plus spontané

Je ne pensais pas que ces cours auraient un impact aussi important dans ma vie, mon quotidien et ce sur du long terme.

2 – Pourquoi me former en yoga du rire ?

Puis après une pause, j’ai voulu reprendre, mais le cours n’existait plus.

J’avais vraiment envie de remettre du rire dans ma vie après une épreuve difficile.

Mais comment faire ? Sans faire des kilomètres pour aller dans un autre club.

Alors j’ai fait des recherches et j’ai trouvé la formation d’animateur en yoga du rire, qui avait lieu à Nantes en février, sur 2 jours, un week-end.

Et en quelques clics, me voilà inscrite…

Je me suis donc rendu au lieu de rdv, avec une vingtaine de personnes, un samedi matin.

Nous étions tous content d’être là, plus ou moins intimidé tout de même.

On a enchainé la théorie et la pratique sur les 2 jours, pour repartir avec nos beaux diplômes.

Il n’y avait plus qu’à mettre en pratique…

Le plus compliqué ensuite est de trouver des disponibilités de salles pour mettre en route des séances avec du public (à plusieurs c’est quand même beaucoup plus sympa, surtout en tant qu’animatrice !).

Comme je n’ai rien trouvé, j’ai lancé l’association Oz Etre Toi et préparé une salle à domicile.

3 – La rencontre régionale de yoga du rire

Il s’agit d’un grand rassemblement qui a eu lieu le 16 mars à Nantes.

Tous les clubs de la région se sont retrouvés dans une grande salle, pour se rencontrer et partager le rire.

J’ai passé une journée de fou là-bas…

Imaginez 200 personnes, qui font des exercices de rires, tous ensemble, pendant 2 heures.

Chaque club animait, chacun son tour, avec un rythme bien soutenu, dans la joie et …. le rire bien entendu.

C’était magique, génial, hallucinant et bien fatiguant !

J’y ai retrouvé quelques participants de ma formation de février et on s’est dit que ce serait sympa de se revoir de temps en temps.

Mais bon, tu sais comment c’est, on ne fixe pas de date, ni de lieu, on reprend le cours de notre vie, le temps passe…

C’est donc quelques mois après que je reçois le mail de Raphaël et la suite….

A donné « le yoga du rire dans le tramway Nantais« .

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Pour en savoir plus sur le yoga du rire.

Et n’hésite pas à nous contacter pour t’inscrire à une séance d’essai.

Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *