Comment faire du sport avec plaisir ?

Ça veut dire quoi faire du sport ?

Je vois et j’entends le mot sport, dans notre société actuelle comme quelque chose qu’il faut faire pour être en forme, en bonne santé, ok…

Mais il existe différentes formes de sport, du « vrai » et du « faux »…

1 – Du « vrai » sport…

Comment ça du vrai ?
Oui celui qui fait transpirer, qui fait mal aux muscles d’avoir bien travaillé.

Du sport comme on le voit le plus dans les médias, sur les chaînes sportives.
Je ne te citerais pas la liste, je risquerais d’en oublier un qui te tiens à cœur 😉

Je vais juste prendre l’exemple de la course à pied.
Nous pouvons le considérer comme du sport, car il fait transpirer, tu as des courbatures dans les jambes après quelques kilomètres (ou mètres sans entrainement…) et il faut en faire régulièrement (plusieurs fois par semaine) pour que ses effets, ses bénéfices sur le corps, soient visibles et ressentis.

Donc d’après ce que les médias nous transmettent, c’est que le vrai sport, c’est de la souffrance, de l’endurance et il faut se forcer pour en faire le plus souvent possible.

Que ce soit des sports individuels, collectifs, en salle, en plein air…
Référencés ou non aux jeux olympiques, avec des compétitions ou non…
Les possibilités sont partout autour de toi.

Bon, ok, il y a ceux qui le font en se forçant à le faire et ceux pour qui c’est un plaisir, voir une passion.

2 – Du « faux » sport…

Alors là aussi, tu n’as que l’embarras du choix.

Il y a toutes les activités dites d’entretien (donc « pas très sportives »).

Tu peux également essayer les pratiques douces, comme le yoga, la sophrologie….
Là encore, la liste est trop longue pour que je puisse toutes les citer.
Il y en a de plus en plus de disponibles près de chez toi.

Une prise de conscience s’est effectuée, qu’il n’y a pas forcément besoin de souffrir (voir au contraire) pour faire du bien à notre corps, mais aussi à notre tête.

Tu peux faire toute activité physique, c’est à dire celles où tu bouges ton corps…
Imagine, seuls ton corps et ton imagination peuvent te limiter à ce que tu peux faire comme sport !!!

Dans la réalité, tu fais du sport tous les jours, sans pour autant que ce ne soit appelé du sport en tant que tel.
Sauf si ton emploi du temps c’est télé, ordinateur, console, téléphone !

Comment aimer faire du sport ?

Donc voilà, pour moi, faire du sport, c’est bouger son corps.
Oui, c’est juste ça !
La preuve, on utilise l’expression « faire du sport en chambre », pour autant il n’y a pas de cours, ni de compétition officielle 😉

1 – Comment trouver un sport qui te plait ?

Le principal est que tu te fasses plaisir si tu veux tenir sur la durée.
Exit les bonnes résolutions de la rentrée et celle de début d’année qui disent : « ah cette année, je me mets au sport… et pour de bon ».

Tu sais, comme tout le monde, que ces décisions ne tiennent pas, car il faudra que tu te forces, ce sera une contrainte et tu abandonneras très vite.

Les salles de sport sont remplies en septembre et en janvier, mais va y faire un tour en mai et juin !

D’abord tu dois te poser quelques questions :

  • Tu veux en salle ou en extérieur ?
  • Seul ou à plusieurs ?
  • Avec ou sans prof / coach ?
  • Avec ou sans équipement ?
  • Pour une partie de ton corps en particulier ?
  • Méthode forte ou douce ?
  • A quelle fréquence ?
  • Combien de temps tu as de disponible ?

Une fois que tu auras répondu à ces questions, tu y verras plus clair et tu auras des éléments pour orienter ton choix.

Sois sincère avec toi même, ressens en y répondant, au plaisir que ce sport pourra te procurer (physique, psychologique, émotionnel, relationnel…).


Ce n’est qu’avec ce sentiment que tu pourras le faire sur la durée et régulièrement, pour qu’il fasse partie de ton quotidien, qu’il devienne une plaisante habitude.
C’est l’exercice sur le long terme qui apporte le plus de bien-être.

2 – Aucun, ok et le « sport utile » ?

Après avoir répondu à ces questions, rien…
Indépendamment de la décision de faire du sport, rien ne te donne vraiment envie.

C’est ok, pas de soucis, je comprends tout à fait.

Je suis plutôt comme ça aussi.

Mais j’ai trouvé la solution, faire une activité que je qualifie de « sport utile ».

Sport, car je bouge mon corps, je me sers de mes muscles, avec plus ou moins d’intensité, d’endurance, de différents mouvements…

Utile, car j’en tire un bénéfice substantiel vraiment très appréciable.

Tu comprendras mieux avec des exemples :

  • le ménage : tu travailles tout le corps et tu as un logement rangé et propre, double bénéfice pour ta santé
  • le jardinage : tu te sers de tous tes muscles et tu as un joli jardin, agréable, et qui peut te fournir ton alimentation
  • le bricolage : plus ou moins physique (moi j’aime la maçonnerie en pierre), tu as la satisfaction de l’avoir fait, réparé, arrangé… et en faisant des économies

Tu peux trouver dans tout ce que tu fais au quotidien une multitude de choses qui peuvent entrer dans le « sport utile ».

Prends le temps d’y réfléchir, laisse faire ton imagination et fait toi plaisir en laissant parler ta créativité.

Je te souhaite plein de belles créations, de plaisir et une super santé.

Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *