Comment la météo influence ta vie ?

Tu connais certainement l’expression : « Après la pluie vient le beau temps ! ».

Oui, tu le sais, mais pour autant, la météo a une influence sur toi, ton énergie et ton moral et donc ta vie.

Je te rassure cette sensibilité concerne presque toute la population, si bien que la science et les psychologues s’y intéressent pour expliquer notamment certaines réactions au changement de saison.

Les études parlent de l’influence sur notre organisme de la baisse de luminosité naturelle en hiver et de bien d’autres répercussions où chacun est plus ou moins réceptif.

Même le marketing s’y intéresse pour trouver le moment où tu seras le plus susceptible d’acheter leurs produits.

Je vais plutôt dans cet article, t’expliquer qu’elles sont les émotions que tu peux ressentir selon le temps qu’il fait dehors, puis des solutions que j’ai trouvées pour voir les choses différemment.

A quelle météo es-tu sensible ?

1 – Le soleil

Il peut être surprenant que je commence par le soleil, mais il a lui aussi deux facettes.

Si je te dis : « imagine un beau soleil… »
Comment tu te sens ? Qu’est-ce que tu vois ?

Pour la plupart des personnes c’est du bien-être, de la joie, du plaisir, des sentiments agréables.
Des moments en famille ou entre amis dehors, des couchers de soleil sur la plage, des balades dans la nature….

Il suscite chez 98 % des personnes des sensations positives et stimulantes.

Mais malheureusement 2 % ont une image négative du soleil, car leur corps, leur organisme ne le « supporte » pas et que c’est un réel problème au quotidien.

En effet, les réactions les plus courantes sont :

  • les réactions cutanées d’intolérance, allant de la simple irritation à la brûlure,
  • les allergies, de la peau, des yeux… directement liées au soleil, ou indirectement en étant en extérieur,
  • l’hypersensibilité aux uv, mais aussi à la luminosité,
  • des tâches brunâtres en vieillissant,
  • des cancers de la peau…

Alors oui, je n’ai mis que 2%, car même pour les sensibles au soleil (qui représentent de plus en plus de personne en France et dans le monde), lorsqu’elles ne sont pas soumises au moment où elles s’imagine le soleil, aux réactions physiques engendrées, elles le voient comme un élément positif et nécessaire dans leur vie.

2 – La pluie

Maintenant si tu imagines la pluie, la grisaille de l’automne, obligé de rester enfermer au sec, à l’abri…

Souvent l’humidité nous freine dans nos élans, on ressent le besoin d’être cocooning, de rester au chaud sous la couette.

Cet état est d’autant plus accentué dans les climats tempérés comme en France.

Pourtant parfois cette pluie est vraiment la bienvenue, tu as pu t’en rendre compte cet été, car elle permet de rafraichir après la canicule.
Elle est dans ce cas aussi très attendue et apprécié pour les jardiniers et bien entendu toute la faune et la flore.

Cet élément naturel est aussi redouté lorsqu’elle se déchaine, comme lors de forts orages, des inondations et de tout ce qu’elle peut engendrer comme catastrophe.

Donc elle aussi, selon la situation elle peut être vécue comme une bénédiction ou un calvaire.

3 – Les températures

Tu préfères le chaud ou le froid ?

Moi j’opterais pour le tempéré, car trop chaud ou trop froid, j’ai du mal…

Le chaud c’est l’été, les pays exotiques, les vacances…
La canicule, l’air irrespirable, les vêtements en trop, les brûlures…

Le froid c’est l’hiver, la nuit plus longue que le jour, les couches de vêtements, on reste enfermé, il faut s’en protéger…
Mais c’est aussi la neige, les pays glaciers, ressourçant et vivifiant…

Je pourrais ajouter le vent, la neige, la brume,… tout ce que la météo peut nous apporter comme changement tout au long d’une année, d’un mois, d’une semaine et même au cours d’une journée.

Tu peux maintenant te poser la question sur : « comment tu te sens en général selon le temps qu’il fait dehors ? »
Tu as pu lire que ce que nous en pensons n’est pas figé et que les circonstances ont aussi leur importance.

Je te propose maintenant de voir comment tu peux vivre mieux, qu’elle que soit la couleur du ciel.

Deviens météo résistant !

1 – Tu ne peux rien y faire …

Si tu as le pouvoir de décider de la pluie ou du beau temps, au sens météorologique bien entendu, je serais ravi que tu m’expliques 😉

Je trouve depuis quelques années que mêmes les météorologues, qui sont des professionnels du domaine, ont de plus en plus de difficultés à faire des prédictions justes, surtout sur plusieurs jours.

Je rigole beaucoup quand je regarde et que je vois cette image :
Donc pronostic : un peu de soleil, un peu de nuages et un peu de pluie…
Bref, on n’en sait rien, vous verrez bien !

Qui est le vainqueur toute catégorie d’audience télé ?… La météo !

Alors oui, ça peut être pratique de savoir quel temps il va faire, mais garde bien en tête que tu ne pourras rien y faire.

La nature décide, il faut l’accepter, apprendre à relativiser et …

2 – Adapte tes activités

Pour les personnes qui travaillent toute l’année en extérieur ce n’est pas toujours simple ni agréable.
Comme certains diraient, c’est le métier qui veut ça !
Il reste la solution d’adapter les horaires de travail, pour qu’il soit moins pénible et plus supportable.

Si tu n’es pas dans ce cas, ou si tu peux alterner des activités en intérieur et d’autres en extérieur, c’est encore plus facile.
Il suffit de te préparer un programme avec un plan A et un plan B.

Par exemple :
Plan A : s’il fait beau, je fais de la maçonnerie, du jardinage, des balades…
Plan B : s’il pleut, je fais du bricolage, du rangement, je vais voir des amis…

Tu peux choisir ton emploi du temps en fonction de la météo et non plus subir la météo qui t’oblige à ne pas pouvoir faire ce que tu voulais.

Ce fonctionnement est valable pour une journée, un week-end, une semaine… et aussi en fonction des saisons.

Qui aurait l’idée de passer la tondeuse quand il neige 😉 et de porter une combinaison de ski en pleine canicule !

Bon d’accord c’est extrême, mais tu vois l’idée.

3 – Kiffe la météo

Maintenant que tu sais tout ça, j’espère que tu n’en voudras plus à dame nature de ne pas te donner la météo que tu souhaites.

Même si les météorologues sont un peu perdus parfois, ils arrivent à nous donner la tendance à 7 jours, c’est déjà pas mal.

Tu peux te faire un planning sur une année des choses, trucs, petits ou gros, à faire chez toi, en intérieur comme en extérieur.

En partant des saisons, tu sais par exemple ce que tu fais au jardin à quelle période.

Et tu peux faire des listes par mois de ce que tu peux faire en les classant :
– colonne 1 : « si la météo le permet »
– colonne 2 : « si la météo n’est pas optimale ».

Ainsi, quel que soit l’état du ciel quand tu ouvres les volets le matin, tu auras toujours quelque chose à faire qui sera en accord avec et tu ne seras plus déçu (ou ça ne durera pas bien longtemps).

Tu n’as plus qu’à dire : « chouette aujourd’hui il fait………….., je vais pouvoir faire………………. »

Imagine ce plaisir d’être synchrone avec la météo et ne plus t’en plaindre !!!

Essayer ce fonctionnement c’est l’adopter, car après tu trouves vraiment dommage pour eux, les personnes qui râlent du temps qu’il fait.

A ta nouvelle vie…

Isabelle

2 réponses sur “Comment la météo influence ta vie ?”

  1. Pour ma part depuis des années je ne me laisse plus tomber dans ces travers de me plaindre de la météo. Et quel soulagement ! Chaque matin je me rend compte que quel que soit le temps qu’il fait il y a quelque chose que j’aime. Les odeurs d’un jour de pluie (la terre mouillée, les parfums des plantes qui sont accentués…); l’immensité d’un grand ciel bleu, la fascination de voir un rideau de pluie diluvienne tomber…
    Je ne reviendrais jamais en arrière car je sens que cela me porte d’admirer simplement le temps qui est et sur lequel je n’ai aucun contrôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *